- A ma fille (il y a quelques printemps...)

17 printemps... Je t’attendais
17 étés
Tu étais là !
Si fragile... et déjà

Plus que la vie.

Emotions denses,

A jamais égalées
Bouffées d’Amour pour Toi

Infini

Douce dame en devenir

Tu dormais déjà calme,

Apaisée

Tes petits poings serrés

Sur ces promesses d’avenir

Tu rêvais...

M’entraînant

Avec Toi vers l’Espoir

A construire

Et, 17 ans plus tard,

Te voilà, petit roc
Dans la tempête du monde,

Ta musique te guide.

Comment imaginer
Une autre vie sans vous,
Toi, et les deux p’tits mousses

A qui tu as ouvert
Le chemin de mon cœur... 

- Espoir calligraphié
A la plume d’argent

Sensations émoussées
Au fil tranchant du temps

Images du passé

Délavées au pinceau

Des jours nouveaux

Souvenirs échevelés

Par le zéphyr des ans

- Changement d’heure :

Une heure encore pour profiter, face au Grand Bé
Du vent du large qui mêle les mèches de mes cheveux

Tout en douceur, comme seuls savaient le faire tes doigts.

Son souffle tourne les pages, y dépose le sable
Fait s’envoler les mots et me laisse le rêve...

- Du soleil de tes bras, séparée

Coeur froissé
Âme glacée...

- Routes de campagne 

Ce matin : brume flottant

Juste au dessus de l’eau

Mon esprit s’évade pour

Un héron majestueux.

Ses ailes rassurantes

Me rappellent, mais pourquoi ?,

Tes mains si belles, si grandes

Où les miennes se perdent.
Et ce soir, sur la route,

Un renard de feu

S’arrête rien que pour moi

Me fixe de ses yeux vifs :

Je lui parle de toi...